La rénovation de mon télescope de 250.

Ou visite dans l'intimité du plus beau télescope existant sur terre !

( L'affirmation est un tantinet exagérée, mais à peine ! )

cosmonauteQuand vous cliquez sur le cosmonaute vous remontez en haut de cette page.cosmonaute

A - Introduction.

B- Description du télescope.

E -Vive le recyclage

D- Le barillet de miroir principal.

E- Les triangles de flottaisons.

F- Téléchargement du programme de calcul des triangles de flottaisons.

G- L'utilité d'un éclairage nocturne intelligent et respectueux de tous.

H - L'araignée du miroir secondaire.

I - Le porte oculaire.

K - Le tube optique.

L - Le berceau de monture équatoriale.

M - Le viseur polaire.

N - Le support du berceau.

petite étoile bleucosmonauteFabriquer son télescope est une expérience très riche. Riche en découvertes. Riche en apprentissage de la patience. Le temps de gestation du projet de construction peut être très long, pour ma part, neuf longues années de réflexions. Ces neuf années furent consacrées à la lecture d'ouvrages sur l'optique et les techniques qui régissent le fonctionnement des télescopes. Ensuite vient le temps où il faut faire un choix définitif, vous avez 3 options : construire, acheter ou renoncer.

1. Renoncer tient à la vie, familiale, sociale, professionnelle, affective, de votre santé, de votre entourage, aux multiples directions que vous prenez au fur et à mesure que le temps s'écoule. Vos centres d'intérêts peuvent varier ! Bref c'est la vie !

2. Acheter est simple à la condition d'avoir une trésorerie adaptée à son rêve et de connaître les instruments du marché ! D'où l'évidente utilité de fréquenter un club, vous rencontrez du monde qui cause instrument, et chacun y va de son couplet sur son matériel. Vous vous faites une idée satisfaisante avant d'acheter.

3. Construire, consiste à faire du sur mesure, certes, mais surtout à prendre la décision de ne pas renoncer. La réalisation d'un télescope, c'est comme le saut à l'élastique, vous sautez ou vous ne sautez pas, il n'y a pas de demi-mesuree.

Vous avez choisi l'option numéro 3, B R A V O !

Et là, débutent les grandes manSuvres, le travail à temps perdu pendant trois années, (moins si vous enclenchez la vitesse supérieure à " mollusque "), et un beau matin, quand la dernière couche de peinture est sèche depuis plus de deux jours, vous assemblez la bête. Rien ne coince, votre bébé est là !

Première lumière aout 2000

Réalisation largement inspirée et librement interprétée du télescope de Monsieur Francis BRAEM, dans "Mon télescope et mon observatoire, pourquoi pas ?"*

Auteurs : Pierre BOURGE & Jean-Marc BECKER.

BONNEFOY Impimeur & Editeur- 61560 LA MENIERE.

* Le bouquin indispensable !

Le temps continue de s'écouler et quelques années plus tard, vous trouvez que le bébé a pris un sérieux coup de vieux, le stockage ne se faisant pas dans les meilleures conditions !

.Mal vielli la bête !

Il est grand temps de lui refaire une beauté. Et pourquoi ne pas en faire profiter les navigateurs sur la toile pour montrer la bête !

cosmonautepetite étoile bleu

Description:

Télescope en bois et en acier.

Miroir en Pyrex de 250mm parabolisé à F/D = 6.

Masse totale environ 90 Kilogrammes.

Monture équatoriale à berceau ouvert.

Entraînement par moteur synchrone 230 V avec générateur 12Vcc / 230Vac à fréquence modifiable.

Montage 20 minutes, idem pour le démontage !

Une remorque pour le transport.

petite étoile bleucosmonauteNote sur le recyclage :

Le bois. Vous trouverez parfois des panneaux entiers de contreplaqué, plus ou moins moches, avec de la vieille peinture, ou couverts de poussière. Où ? Chez les commerçants qui refont leurs magasins, les rénovations de bureau, divers chantiers qui jettent à la déchetterie, bref du bois qui ne coûte rien, si l'on cherche un peu, c'est comme la manne céleste, il suffit de rendre grâce et de se baisser ! De plus, la politique visant de plus en plus à encourager le recyclage, les artisans dans bien des communes de France payent au prorata du volume qu'ils déposent en déchetterie. Si vous arrivez pour les soulager d'une dépense qu'ils peuvent juger inutile, vous faites d'une pierre trois coups, vous contentez un homme qui plus tard sera peut-être amené à vous rendre service, vous économisez sur votre budget, et vous protégez la forêt ! A part le corps du tube optique, tout le reste du bois provient de la récupération. Plus de 40 Kilogrammes de produit fini ! Le berceau entièrement en bois recyclé ! Le fond de tube, entièrement en bois recyclé ! Les ceintures sur le tube optique entièrement en bois recyclé ! La barre inférieure de liaison entre les poutres acier de la monture équatoriale est une plinthe en teck d'un chantier de rénovation ! Les montants latéraux de la monture équatoriale, deux planches allant à la benne ! L'escabeau 3 marches, toujours du bois de récupération ! J'ai tout un stock de planches de contreplaqué en 1 mètre de long et 0,5m de large et en 22mm d'épaisseur! Suite d'une rénovation d'un immeuble. L'acier : Les poutres creuses en acier sont des morceaux de mat triangulaire "BALMET", récupération de ma période Radioamateur ( Licence F5, HW101 et graphie !) Les axes de tube optique proviennent de ferraille d'une casse. Elle est pas belle la vie ? Vive le recyclage !

cosmonauteLe barillet de miroir principal.petite étoile bleu

fond de tube optique T250 dessin

Le fond du tube est une sorte de couvercle octogonal, il est percé de 6 trous de fixations pour le barillet du miroir et 3 trous pour le réglage de l'assiette du miroir, pour le réglage de la collimation. Cette assise est en contreplaqué ordinaire de 22 mm. Elle porte sur son périmètre intérieur 8 trous avec des écrous noyés dans de la résine. Ces écrous permettent la liaison entre le fond de tube et le tube optique.


Barillet de miroir T250        demontage du barillet      fond de tube optique sans l'araignée



Sur les photos, le fond de tube seul à gauche. Au centre les écrous de fixations du barillet de miroir. A droite démontage du barillet. Le barillet, il est constitué de deux triangles en tube d'acier de 20x20. La liaison entre les deux triangles se fait par des vis de traction, les vis de traction sont maintenues repoussées en permanence par des ressorts tendeurs. Les ressorts sont des ressorts de récupération sur un bloc moteur de voiture. Ce sont des ressorts de soupapes. Ils sont très durs. Les vis de traction permettent de modifier l'assiette du triangle supérieur de barillet ( celui qui est à gauche sur la photo, dans la main du photographe !)

Barillet de miroir de télescope de coté

Quand le barillet est fixé au fond du tube, les écrous sont serrés au maximum. Au moment de la collimation, il suffit de desserrer, mais attention, toute nouvelle opération de collimation devra d'abord s'effectuer en pensant à serrer les écrous ! Si non, à force de desserrer, on perd un des points de fixation, le miroir est de travers et il faut ouvrir le fond du tube pour intervenir ! Opération longue, délicate, et fastidieuse ! Donc dans mon montage, à chaque collimation, il faut d'abord tenter de trouver une solution qui passe par le serrage !

demontage du barillet

Le barillet inférieur est un simple triangle. Il est percé de 9 trous. 6 pour la fixation au fond du tube. 3 aux sommets du triangle, ceux ci permettent le passage de la vis de réglage de l'assiette, ou vis de collimation.

triangle inférieur de barillet

cosmonauteLe barillet supérieur, il porte 3 brides pour empêcher le basculement du miroir, et 3 autres brides, pour centrer le miroir. Les brides alternent d'un modèle à l'autre tous les 60 degrés d'angle.

Barillet supérieur de miroir

petite étoile bleuLe triangle supérieur de barillet de miroir.

 

 

cosmonauteLa vis de maintien latéral, elle est munie d'une protection en plastique, pour ne pas provoquer d'accident sur le Pyrex.

fixation coté miroir du télescopefixations

Elle vient en contact très doux sur le Pyrex, le mieux, quand les 3 vis de centrages sont présentes, est d'avoir un jeu de l'ordre l'épaisseur d'une feuille de papier. Une bandelette de papier de votre imprimante suffit. Elle est employée comme une cale, qui vient à glisser avec un frottement légèrement gras entre la vis et le Pyrex. Cette vis est munie d'un contre écrou, quand le réglage est bon, vous serrez le contre écrou contre la bride. L'ensemble ne bouge plus.

cosmonauteLa vis contre le basculement:

Vis contre le basculement du miroir de télescope Cette vis contre le basculement est plus fragile, elle est en nylon. Comme pour la vis de centrage, elle est munie d'un petit cabochon en plastique, qui vient en contact avec le Pyrex. L'idéal étant que le point de contact se fasse sur le chanfrein du miroir. Il n'est pas inutile de rappeler que le dit chanfrein se fait en début d'ébauchage du miroir, il est refait au moment du doucissage. En fait, en fonction de la pierre à eau, vous avez même intérêt à réaliser une portion d'arc de cercle. Cela élimine les bords tranchants. Un bord tranchant est très fragile. Le moindre choc, et vous avez un éclat !

cosmonauteNote de l'auteur: le miroir semble craquelé sur la photo, il n'en est rien. Le jour du démontage, le miroir étant froid, il s'est recouvert de buée. Le temps que le miroir remonte en température ce film d'humidité reste apparent. Il ne faut surtout pas tenter d'y toucher, il vaut mieux un miroir sale, qu'un miroir rayé !

 

 

Sous le même triangle, à chaque sommet, est brasé un écrou tracteur, permettant la modification de l'assiette, pendant la collimation la sollicitation se fait sur ces points. Il va de soi que le brasage doit être particulièrement soigné. Si la soudure décolle, l'ensemble devient totalement inopérant. D'où retour aux ateliers démontage, énervement, brossage, soudure, peinture, remontage et re-collimation ! Une flèche blanche indique la position de l'écrou. Ce qui n'est pas évident sur la photo, chaque traverse ( coté du triangle ) est percée de deux trous. Un qui reçoit le pivot de triangle de flottaison, un deuxième qui reçoit librement et sans filetage, une portion d'une vis qui empêche le triangle de dérailler. Donc chaque traverse est percée de deux trous !

Ecrou tendeur du barillet superieur de miroir

Demontage du barillet

Démontage du barillet, à gauche le triangle inférieur, au milieu le ressort de soupape, à droite le triangle supérieur.

Au fond un des triangles de flottaison.

 

cosmonautepetite étoile bleuLes triangles de flottaison, ils répartissent les forces d'appuis qui lient le miroir à son support. Ces triangles évitent une flexion du miroir. La masse propre du miroir, conjuguée à la gravité, permet une infime flexion du miroir. L'image résultante est modifiée. Les rayons lumineux ne se concentrent plus en un même point. Cette modification est d'autant plus sensible que le diamètre est grand et que le miroir est fin. Pour lutter contre ce phénomène, il suffit de répartir les charges en multipliant les points de contact, et en égalisant les forces sur chacun des points. Il existe des programmes, gratuits, sur la toile. Il existe surtout, un article écrit par Monsieur Philippe BESSEY, dans une série ayant pour titre "DOBSON SERVICE" dans la revue "ASTRO-CIEL" de Pierre BOURGE, Novembre-Décembre 1988 Numéro 22, pages 35 & 36. Philippe BESSEY donne les équations pour calculer les dimensions précises des triangles de flottaison.


Les triangles de mon télescope sont en aluminium de 8 mm. Chaque point où repose le miroir est muni d'une touche en plastique. A l'origine ce sont des plots en plastique pour boucher un trou dans un meuble, en français populaire "un cache misère". Sur la photo ils ne sont pas visibles, car la face présentée est le dessous du triangle. Au centre, le perçage conique qui permet le contact de la touche de bronze. En décalé, la vis anti-déraillement.

Triangle de flotaison dessous

Le triangle de flottaison. (Vue de dessous.)

Triangles de flotaisons sur le barillet

Sur l'image au-dessus, nous voyons les 3 triangles, avec les touches en plastiques marron.

Au fond, la mallette de transport du miroir.

La touche de liaison en bronze. ( Ou en laiton ! )

cosmonauteLa partie basse est dans le tube carré du triangle supérieur. Le bossage de la partie haute est en contact avec le perçage tronc-conique du triangle de flottaison. L'ensemble doit mesurer dans les 12 à 15 mm de haut pour un diamètre de 6 en bas et 8 en haut. Aucun filetage, aucun collage. Donc attention au démontage en urgence à 3h00 du matin, il faut récupérer ces toutes petites pièces, ou alors se résoudre à revenir devant le tour à métaux ! Voilà pourquoi, il y a une petite boîte de pellicule 24 x 36 au milieu du fond de tube en contreplaqué, au moment du démontage, nous posons les 3 touches dans la petite boite et nous refermons avec le couvercle. Pas de risque de perdre ces précieuses pièces !

Voilà pour le barillet de miroir ! Ouf !

Voici la photo de la quincaillerie générale uniquement pour le barillet de miroir.

Boulonnerie

boulonnerie

Pendant la rénovation, chaque groupe de pièces est enfermé dans un sachet. Les sachets sont regroupés dans un récipient. Seront repeints, les triangles du barillet, les ressorts, les têtes de vis, les outils de montage. Ils suivent dans une petite caisse à chaque sortie du télescope.

petite étoile bleucosmonauteCar même s'il s'agit d'un machin de près de 90 kilogrammes, ce télescope est prévu pour être déplacé.

Car chez moi, la nuit, mon jardin est "orange", impossible d'y installer un télescope.

Par contre à deux heures du matin, le cambrioleur peut se déplacer en toute tranquillité. 3 cambriolages en 19 ans ! Depuis j'ai installé un piège à cons qui fait du bruit et réveille tout le quartier ! A moins que nos hommes politiques ne se décident à comprendre qu'il est inutile d'éclairer le ciel et les murs. Ni d'ailleurs la bande de roulement prévue pour les autos, communément appelée "route". La réglementation européenne stipule que chaque véhicule, y compris les deux roues motorisées ou non, doivent avoir un éclairage autonome ! L'éclairage des trottoirs est des passages piétons, Oui ! Disons jusqu'à minuit, ce qui permet de se déplacer sans risque en revenant du cinéma ou du théâtre. Ensuite par pitié, éteignez ! L'éclairage nocturne est une gabegie d'argent, un gouffre énergétique. Cette politique ruine le budget des communes. Et qui paye les impôts locaux ? Elle massacre des milliards d'insectes qui sont la nourriture des oiseaux nocturnes et diurnes. Elle augmente lentement, insidieusement, mais hélas sûrement, la température nocturne. Essayez aujourd'hui de voir une étoile au-dessus de la lisière de l'horizon. Les 15 premiers degrés sont opaques. Il est grand temps de revoir aussi la technique de production de lumière, 80 pour cent de l'énergie passe en chaleur, le fameux effet joule. La production de lumière par diodes électroluminescente, par des points limités en hauteur ( et pas des chandelles qui éclairent les tuiles de mon toit !), dont l'éclairage serait actif aux passages des piétons, permettrait un usage modulé, sécurisant, économe. Les diodes électroluminescentes ont des durées de vie de l'ordre de 20 à 30 ans ! La technique de l'éclairage par détection est parfaitement maîtrisée ! Vous ne me croyez pas ! Alors cliquez sur le lien de l'ANPCN !

 

 

petite étoile bleucosmonauteL'araignée du miroir secondaire. Le miroir secondaire intercepte les rayons qui convergent vers un seul point, le foyer. Le miroir secondaire intercepte les rayons, mais il les renvoie sur le coté. Ce miroir secondaire est à 45 degrés de l'axe du tube optique. Il doit être maintenu efficacement, mais sans contraintes. Une pièce d'aluminium est mise à profit pour cet usage. Le diamètre est celui du petit diamètre du miroir secondaire. Un miroir secondaire a une forme d'ellipse. ( Pas toujours, mais la plupart du temps ! ). Cette ellipse est caractérisée par un grand diamètre et un petit diamètre, le petit diamètre est la zone qui obstrue le miroir principal. Le porte miroir secondaire est dans le principe un petit barillet. Petit barillet dont on doit pouvoir modifier l'assiette pour réaliser la collimation.

 

Miroir secondaire sur son support

Voici le plan.

Plan du porte miroir secondair T2150

Au-dessus le dessin, au-dessous la réalité.

tige sur l'araignée secondaire

araignee de secondaire

tige sur l'araignée secondaire

araignée de secondaire

cosmonautePour lier notre porte-miroir secondaire au tube optique, il faut une liaison mécanique qui obstrue le moins possible notre miroir principal, le but du jeu étant de récolter un maximum de lumière !

Cet ensemble porte communément le nom " d'araignée".

Le corps de l'araignée assure plusieurs fonctions, la liaison mécanique au tube optique, le soutien du porte-miroir secondaire. De plus ce bloc doit porter les commandes visant à mobiliser le porte miroir secondaire. Ce sont 3 vis poussantes. Elles sont bien visibles sur la photos ci dessus. Voici le plan d'un bloc d'araignée, il est percé au centre pour recevoir la vis de traction. Cette vis est le seul lien mécanique entre la partie supérieure et inférieure. Elle est munie soit d'un évasement conique, typiquement un écrou brasé à l'argent est repris au tour à métaux. Soit d'une petite sphère, bille de roulement. Mais le perçage de la bille est délicat. Le détail de cette vis est sur le premier plan au-dessus.

Plan du bloc porte lame du support secondaire

Les lames: ce sont les pattes de notre araignée, alors que ces charmantes petites bêtes, véritables anti-mouches et anti-moustiques naturelles, ont huit pattes, la mienne en a seulement quatre ! Mes lames sont réalisées dans un feuillard d'acier prévu pour l'emballage des très gros colis de l'industrie. La fermeture de ces colis se fait par cerclage. Vous trouverez facilement ce produit chez votre ferrailleur préféré.

 

Fixation des lames au tube optique

 

 

cosmonauteLe bout de la lame est percé, dans la partie qui n'est pas sur le passage de la lumière. En effet si vous tracez un cercle dans un carré, les angles vous donneront automatiquement la longueur utile hors du miroir.


Zone sans lumièrezone sans lumière dans un tube optique octogonal

En bout de la lame est brasé un écrou, il est marquée à la scie pour permettre son guidage sur la lame avant brasage.

Ecrou en bout de lame

Le pliage des lames doit tenir compte des plats pratiqués sur le bloc d'araignée. Il est sage de tracer à l'échelle 1 la position du bloc et des lames, Il suffira de reprendre la cote obtenue au traçage, cela évite des calculs compliqués !

Lames demontées sur l'araignée du porte secondaire

Au bout de chaque lame, se trouve le tendeur de lame. Un bien grand mot pour un morceau de tige filetée. La longueur de ce tendeur est égale à la longueur de la zone sans lumière, plus l'épaisseur du tube au point de traversé, plus la hauteur de l'écrou de serrage, plus la protection ronde pour ne pas se crever un Sil. Et là les amateurs de chocolat voient arriver la marmotte ! Le plus simple étant de tracer à l'échelle 1 les différents éléments, la cote de longueur découle automatiquement. Pour dessiner à l'échelle 1 pas besoin de papier dessin blanc très cher. Utilisez du papier d'emballage marron ou le dos de vielles affiches (électorales ?) Oui! Tous ce qui peut éviter de couper inutilement des arbres ! Votre planche à dessin sera une simple plaque d'"Isorel" que vous trouverez dans votre supermarché, la plaque à la surface d'une palette, elle sert de séparateur, et va à la poubelle! En attendant vous rangez la table à dessin derrière l'armoire de la salle à manger.

lame te tube optique

Et les tiges !

tiges d'araignée

 

L'ensemble monté sur plan.

plan complet araignée secondaire

cosmonauteLe même ensemble usiné par mes soins et monté à l'intérieur du tube optique.

L'araignée dans le tube

Et d'autres vues après démontage.

araignée de secondaire

demontage des tiges

Griffes de fixation du miroir secondaire

Demontage du secondaire

Sur la photo au-dessus, il est important de ne pas oublier les brides de fixation du miroir secondaire. Ces brides sont couvertes de feutrine afin de ne pas blesser le miroir. Le miroir doit pouvoir jouer librement sans tomber bien sur !

 

 

petite étoile bleucosmonauteLe porte oculaire:

tube optique et support d'oculaire

Le tube après une peinture ! Il y a du mieux !

Mieux !

cosmonauteIl est constitué de deux parties.

Une bague fixe percées de quatre trous pour la fixation sur le tube optique. Elle est taraudée à un pas très fin, manSuvre difficile qui demande un tour à métaux et une bonne expérience dans ce genre de travail.

Demontage du porte oculaire

Le porte oculaire proprement dit.

Mécaniquement parlant, c'est une grosse vis creuse. La partie filetée vient épouser le taraudage de la bague fixe. Le tirage pour aligner les foyers s'obtient en vissant ou dévissant cette pièce. Une bague ( parmi d'autres !) reçoit l'oculaire. Cette bague est serrée sur la partie mobile par deux manetons.

Eclaté du porte oculaire


 

cosmonauteVous pouvez faire nettement plus simple en utilisant la méthode Pierre BOURGES et Jean-Marc BECKER dans "Mon télescope et mon observatoire. Pourquoi pas ?" ( 3eme édition ), Édition BONNEFOY 61560 LA MENIERE. Pages 77 & 78.

demontage

Au bout du doigt, un des manillon permettant le serrage de la bague de l'oculaire.

porte oculaire sorti

Au moment de la rénovation du télescope, le porte oculaire démonté.

petite étoile bleucosmonauteLe tube optique.

La réalisation du tube optique vient quand : le miroir est terminé ! Quand tous les accessoires gravitant autour du miroir sont terminés. Quand le porte oculaire est terminé. Quand l'araignée du secondaire est terminé.

En effet, à un moment de la réalisation du tube, il faudra trouver le point d'équilibre du tube. Mais l'exercice au demeurant fort simple exige que les accessoires soit présents sur le tube en lieu et place ou ils devront être quand tout sera terminé ! Vous tracez à l'échelle 1 le cône de lumière théorique sortant du miroir. L'interception du secondaire. Le cône renvoyé par le secondaire. Vous confondez les foyers entre le cône de lumière et le foyer d'un oculaire. Vous refaite la manipulation avec tous vos oculaires ! Vous changez de couleur aux niveaux des foyers, et vous vous rendez compte que l'écart est tout petit. Vous tenez compte du tirage du porte-oculaire. Vous tenez compte de la hauteur ente la surface du miroir et les points de fixations du barillet.

Vous avez donc au final votre longueur de tube théorique, ménagez 80 à 100 millimètres en plus coté lumière céleste, il faut penser à la condensation nocturne, et aux appareils de visé, chercheur, TELRAD.

Mon tube est octogonal ( il a huit cotés ), mais un tube carré est bien plus facile à réaliser !

Ha oui, c'est très beau un tube octogonal ! Mais alors coté menuiserie, que Dieu me pardonne, c'est l'enfer !

Cela demande des collages particulièrement minutieux ! Cela exige la réalisation d'un moule, une sorte de berceau à 5 cotés, qui reprend précisément les cotes extérieures du tube brut. Il faut que les planches dans lequel le moule est taillé, soit large, de manière à pouvoir pointer dans l'épaisseur pour garantir en serrage efficace pendant le collage.

Pour la précision, j'ai fait une entorse à mon régime recyclage, les huit pans sont découpés dans du contreplaqué neuf, mais la découpe est à la machine. Il faut préciser au vendeur que vous voulez de la rigueur dans la découpe, si non une erreur de plus ou moins 1 millimètre peut facilement arriver.

Donc vous indiquez clairement votre projet et ce qui motive votre demande. Du coup le gars vous pose un tas de questions, et il est fou de joie à l'idée de vous faire un travail soigné.

Monsieur Bricolage Luçon ! Pub gratuite.

Les bords des planches sont rabotés à 22,5° . ( 22,5 X 16 = 360 ) Chaque plaque ayant deux bords, il y a huit plaques, donc 16 bords ! Ce Qu'il Fallait Démontrer !

Il faut fabriquer un moule. Le moule est constitué de deux plaques découpées à la forme précise de la section du tube. Pendant le collage sur champs, vous pointez dans le moule des pointes à tête d'homme que vous n'enfoncez pas complètement. Il faut simplement maintenir le contact pendant 48h00, le temps d'un séchage. Ensuite il faut déclouer, tourner d'un huitième de tour, et coller la planche suivante. Bien entendu, vous aurez pris soins de placer une planche perpendiculaire à l'axe du tube, pour caler les bouts de planches tous à la même longueur. Si non au fur et à mesure du collage, vous allez générer une amorce d'hélice, et vous vous trouverez avec un décalage entre la première et la huitième planche.

 

Plan tube optique

 

Pour déterminer la position de la ceinture centrale, vous montez à blanc tous les accessoires, y compris les miroirs, donc attention à la poussière de bois, Vous essuyez, et vous donnez un coup de soufflette sur le meuble. Si vous n'avez pas de soufflette, vous essuyez, et vous aspirez avec un aspirateur dont le sac est neuf. Vous avez montez tous vos accessoires, y compris le chercheur. Cela sous-entend que vous avez fixé le miroir sur son barillet, et que le dit barillet est solidaire du fond du tube. Vous posez le tout sur une règle de bois de 1 centimètre de section et comme une balance romaine, vous cherchez le point d'équilibre qui n'est pas au milieu ! Un trait de crayon, vous allez maintenant pouvoir fixer la ceinture dite "centrale". Mais ! ...... Comme vous avez bien travaillez, vous ne démontez rien et vous observez la pleine lune. Vous tenez amoureusement le tube dans vos bras. Avec un miroir qui n'est pas aluminisé c'est la première lumière en avant première. Et là, normalement vous devriez avoir comme un léger picotement qui remonte dans la colonne vertébrale. Exultons intérieurement face à ce moment de joie. Vous pouvez exulter à gorge déployée, mais cela a pour nom " tapage nocturne ! ". Malgré le faible retour de lumière, vous pouvez observer d'autres objets célestes, pourvu que la magnitude ne soit pas trop élevée. La ceinture, la grosse bande "centrale", est constituée 24 Bandes de contreplaqué. 3 pour chaque face. Le collage se fait pièce par pièce. Chaque morceau est ajusté à la demande. Le pressage pendant le collage se fait à la sangle, après un pointage avec deux pointes à tête d'homme. Un sanglage seul, risque de provoquer un glissement de l'élément à coller. Après 48 h 00 de collage, il y a automatiquement arrachage de la fibre de bois en cas de tentative de décollage. Car à chaque collage, la pièce de bois est sèche et dégraissée. Avant chaque collage, vous poncer légèrement pour garantir le collage.

 

petite étoile bleucosmonauteLe berceau : Pour que notre tube vise de l'horizon au zénith, il pivote autour d'un axe, dit axe de déclinaison. Pour embrasser la voûte céleste, il faut se mettre au diapason de la rotation de la Terre. Il faut que notre tube, toujours muni de son axe, puisse tourner d'Est en Ouest. Pour ce faire, nous ajoutons un axe indépendant et perpendiculaire du premier. L'axe Polaire, il est parallèle à l'axe de la Terre. La combinaison des deux mouvements va nous permettre de balayer une grande étendue céleste. De part et d'autre de mon tube, sur la ceinture large, est fixé les deux bouts de mon axe de déclinaison. Les bouts de l'axe reposent sur deux logements pratiqués dans les montants du berceau ouvert.

Le dessin! La vue de face représente le fer à cheval dont les becs sont tournés vers le bas. La vue de dessus ( la partie la plus longue du dessin), représente le berceau comme si l'observateur se trouve au zénith, en ayant le Nord en haut et le Sud en bas du dessin.

Les coupes montrent la construction du caisson aux points de pivotement des axes, dans l'axe proprement dit et légèrement au-delà pour la deuxième coupe. J'ai eu la chance de trouver d'un seul tenant une planche de deux mètres sur soixante dix centimètres. La planche fut découpée à la forme du berceau pour servir de support de collage. Le caisson est creux. Mais il est cloisonné, partout ou il y a une rupture. De même quand maçonnerie, les briques se montent en quinconce, nous veillerons à réaliser des pièces qui se chevauchent. Chaque pièce est faite à la demande, elle est présentée, réajustée si besoin et collée. Le montage se fait avec des presses, le montage est fait avec interposition de chutes de bois, pour éviter que les becs et bouts de presse marque le bois. Cela a bien ralenti le chantier, mais j'ai toujours procédé par collage avec 48h00 de pressage. Ainsi la solidité de l'ensemble sera à la hauteur de vos attentes.

Berceau de monture equatoriale .

cosmonautepetite étoile bleuLe viseur polaire:

Le trou dans l'axe sud contient un morceau de vieille paire de jumelle. Je n'ai gardé que l'oculaire et l'objectif. J'ai réalisé un petit tube optique avec du tube PVC prévu pour l'écoulement sanitaire. Six morceaux de tige filetée, traversent l'axe sud, le berceau, une rondelle d'aluminium qui est percée à l'identique de l'axe sud. Le serrage est effectué, coté Nord, par des écrous borgnes, avec rondelles. Du coté sud, six écrous classiques avec rondelles. L'intérieur du caisson formant le berceau, est renforcé par des cloisons, pour éviter la destruction par serrage du dit caisson.

 

Lunette de réglage polaire

L'oculaire sort en bout d'axe sud

 

cosmonauteLe support de l'axe de déclinaison:

les bouts de l'axe du tube optique repose directement dans la cavité. Ni feutre, ni Téflon, rien, métal sur bois. Et cela ne grince même pas. Pour les septiques et les esprits chagrins, il est toujours possible de badigeonner de la paraffine chaude. J'avais envisagé cette solution, mais je n'en n'ais pas eu besoin !

Support d'axe

En passant, les photos démontrent bien l'urgence d'une remise en état !

Berceau de monture equatorialeberceauberceau

cosmonautepetite étoile bleuLe support de berceau.

Pour supporter le berceau, il faut une assise stable et large. J'utilise pour le contact au sol, deux portions de mats triangulaire du genre "BALMET", mais je ne me souviens pas exactement de la marque de mon pylône d'antenne, si j'avais à choisir aujourd'hui, j'utiliserai la même méthode en essayant de trouver de l'aluminium, plus léger pendant la manutention. Sachant aussi que le soudage de l'aluminium demande un poste de soudure avec gaz neutre, et électrode de tungstène. De plus l'aluminium se comporte à la chauffe de façon curieuse, il à tendance à fondre "d'un bloc". Cela demande une dextérité toute particulière. L'autre solution que j'avais envisagée, un support en bois. Mais l'idée d'utiliser de puissants fongicides chimiques m'a orienté vers la solution acier recyclé.

 

cosmonauteDonc l'ensemble supportant le berceau ( tout en matériel de récupération ) est constitué de :

- deux "poutres" creuses en acier.

- une traverse en teck, on ne se refuse rien dans la récupération. ( Allez sur les chantiers de démolition de bateau !)

- deux montants longerons tendeurs, en bois blanc, relativement tendre, je ne connais pas l'essence.

- deux montants "Nord", le bois est plus dur que les longerons tendeurs.

- une plaque supportant les galets de rotation du fer à cheval et de la motorisation. Contre plaqué de récupération de 22 mm.

Les "poutres" creuses: Sur les photos, pendant le décapage des vieilles peintures.

Poutres creuses ..Detail poutre creuse

Vestiges d'un mat d'antenne, les tronçons originaux, furent retaillés et adaptés.

Les dessins ne présentent pas les raidisseurs intermédiaires !

Dessiner sous Paint, en essayant de respecter l'échelle n'est pas simple, les croisillons alourdiraient le dessin.

petite étoile bleuPoutre Est

cosmonaute

Poutre Ouest

cosmonaute

Dessin de traverse

cosmonaute

Les perçages sont adaptés aux diamètres des vis en bouts de poutres, globalement saufs indications contraires, la plupart des fixations se font à M8. Les tôles d'acier en épaisseur de 3 millimètres sont brasées au poste à souder semi-automatique. Les poutres creuses et la traverse forment un triangle posé au sol, d'où émergent les montants Nord et les raidisseurs. La rotation du berceau se faisant par l'axe sud du berceau dans un roulement auto alignant, et par le fer à cheval reposant coté Nord sur deux galets. Les raidisseurs partent chacun d'une poutre creuse pour venir se fixer sur un montant Nord. Les sommets des montants Nord sont fixés sur la plaque faisant office d'axe Nord par les galets.

Plaque d'axe nord

plaque d'axe nord de coté

Plaque recevant les galets. Les galets font office d'axe Nord. Sur ces galets repose le fer à cheval du berceau. Sur la photo il manque un axe, et il manque le moteur.

premiere lumière

Montant Nord Est

Mon site:Montant Nord Ouest

cosmonauteLes longerons raidisseurs :

Longerons raidisseurs de monture equoitriale

Montants de traverses

Les longerons raidisseurs sont à gauche, la traverse au milieu, les montants Nord à droite.

cosmonaute



Migration vers le coté lumineux le 27 décembre 2014.


tuxmint

Linux Mint .

Page d'accueil